Tu n'as pas peur devant les phrases, tu es comme chez toi chez elles.

*

Un écrivain est un perpétuel printemps, il renaît sans cesse.

*

Ce n'est pas toi qui a besoin des grandes villes, ce sont elles qui ont besoin de toi.