Tu marches et aucun de tes pas n'est jamais inutile.

*

Puissent tes phrases se déplier entièrement au fil des lignes.

*

Les scènes, stoïques comme des immeubles carrés, te font face et attendent que tu les écrives.