Inlassablement j'attends le printemps.

*

Tu es au cœur du moteur, tu es l'énergie elle-même, qui produit des forces qui métamorphosent les êtres.

*

Peu m'importe l'éternité, je ne cherche que l'apaisement.