À la réflexion, tes livres n'ont jamais de fin, mais seulement un début.

*

J'attrape les choses au vol, je recueille quelques unes des poussières cosmiques qui dansent autour de moi.

*

Comme tout un chacun, ton corps connaît son paradis quelque part au bout de la Terre.