Jour après jour tu remontes le courant contraire, nageant sous l'eau et caché par la crête des vagues.

*

C'est dans l'Infini qu'apparaissent la plupart des grands livres.

*

À chaque heure succède une nouvelle heure, et ça ne s'arrête jamais, impossible de stopper le bolide corporel.