Pour pouvoir écrire, tu n'es jamais trop seul, les phrases ont peur des battements de cœur extérieurs.

*

Tes meilleurs textes sont tombés comme une pierre sur la page.

*

Le jour venu, tu te mets à tout raconter, tu paies ta dette aux mots.