Carnet de Marc Pautrel

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 29 mars 2020

Jour 89

Cultive ton paradis, oublie tous les vivants, écris et lis.

*

J'obéis aux ordres, je m'enivre et je ne quitte plus mon lit.

*

À toi de peupler ton nouveau monde.

samedi 28 mars 2020

Jour 88

Tu ne vis que lorsque tu écris ou tu lis, le reste est illusion.

*

C'est la fête, le spectacle et le songe sont devenus une même chose, et tout cela gratuitement.

*

Absolue confiance en toi-même, mais en personne d'autre.

vendredi 27 mars 2020

Jour 87

Souviens-toi où tu es né, regarde le chemin parcouru.

*

Je ne tremble pas, j'ai dit ce que j'avais à dire, il me reste encore beaucoup à écrire, donc beaucoup à vivre.

*

Mille souvenirs, comme des pièces de puzzle, que tu vas encore réunir avant de t'en aller.

jeudi 26 mars 2020

Jour 86

Cela faisait quelques années que la démence n'était plus parvenue à régner sur le monde.

*

À toi de retourner la force qui cherche à t'écraser.

*

Tu accomplis une incommensurable opération de magie, titanesque et entraînant avec elle, au sens premier, toute l'Humanité.

mercredi 25 mars 2020

Jour 85

Très jeune, j'ai fait des provisions de bleu, je peux en offrir à quiconque en manquerait.

*

Onirique et imprévisible, le printemps est très réussi cette année, avec sans cesse de nouvelles inventions, toutes plus éclatantes les unes que les autres.

*

Chaque soir, tu vas à ta fenêtre applaudir ce prodigieux spectacle.

mardi 24 mars 2020

Jour 84

Des fleurs, des femmes, du vin, et des millions de phrases écrites, tes jours sont devenus des délices.

*

La vie, comme la parole, à la fin trouve toujours son chemin.

*

Tu n'es plus seulement l'innocent au milieu des coupables, mais le sage cerné par les cinglés.

lundi 23 mars 2020

Jour 83

Je construis chaque jour mon paradis, il est presque fini.

*

Occupe-toi de démonter pièce par pièce ce gros moteur usé.

*

Je n'ai jamais beaucoup cru à tout ce qui m'arrivait, mais depuis quelques jours je crie bravo au scénariste.

dimanche 22 mars 2020

Jour 82

La Révolution française, magnifique, vient de prendre un nouvel essor, elle éclaire à nouveau le monde.

*

Ouvre les yeux et recopie lettre à lettre ce qu'ils t'offrent, ce spectacle à peine croyable.

*

Plus le vieux monde s'obscurcit, plus tu te concentres sur ton nouveau monde, d'une lumière éclatante.

samedi 21 mars 2020

Jour 81

Pars d'un point précis du Temps et ouvre l'espace qui t'est nécessaire.

*

Comment savoir si le commandant de bord de ton avion n'est pas un aliéné secondé par des incapables ?

*

Par chance, des ponts te donnent accès à d'autres mondes que celui où tu es jadis né.

vendredi 20 mars 2020

Jour 80

Heureux homme qui vit loin de ses congénères, tu ne dis jamais Nous.

*

Que pèse la peur face à la colère ?

*

Tu lègues ton maigre humour aux fleurs, elles n'en ont pas besoin mais ça te fait plaisir.

- page 2 de 121 -