Carnet de Marc Pautrel

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 16 janvier 2019

Jour 16

Le présent déborde de signes montrant l'impatience du futur.

*

Chaque fois que tu écris une phrase, tu plantes un arbre.

*

Quoi qu'il arrive, ce sera toujours enivrant de l'écrire.

mardi 15 janvier 2019

Jour 15

Aie confiance dans la propension des choses et son penchant pour toi.

*

Plusieurs journées d'affilée, je reste caché dans le rêve des phrases, et je laisse mon faux corps social occuper la place pour donner le change.

*

Tu soutiens tout ce qui est fragile en ce monde.

lundi 14 janvier 2019

Jour 14

Ta croisière sous le ciel ne prendra jamais fin.

*

Le jour venu, mon livre vient me chercher et m'emporte ailleurs.

*

Tes congénères vivent pour la plupart dans un monde de douleur, de religion et de haine, avec très peu d'art, de drogue et de sommeil.

dimanche 13 janvier 2019

Jour 13

Ma lanterne perce toutes les nuits.

*

Ne regarde pas l'extérieur, regarde seulement l'intérieur, protège-toi, avance toujours plus vite, fais ce que tu sais faire le mieux.

*

Si ma main ne tremble pas, ma phrase sera parfaitement nette, elle sera exacte.

samedi 12 janvier 2019

Jour 12

Sois à l'heure à tous tes rendez-vous, tes phrases feront le reste.

*

Tu es le seul à pouvoir écrire certaines choses, et cela devrait suffire à faire basculer les choses.

*

Par quel miracle peux-tu encore dormir dans une vie comme la tienne ?

vendredi 11 janvier 2019

Jour 11

À chaque nouvelle journée, sa personnalité, son visage, son âme propre.

*

Tous les soirs le ciel me tombe sur la tête, j'ai l'habitude, c'est un jeu entre lui et moi.

*

Une fois trouvée ta barque, tu glisses paisiblement sur les eaux.

jeudi 10 janvier 2019

Jour 10

Tout ne se tient pas dans les phrases, et pourtant tout y retourne un jour.

*

À l'intérieur de ma course, je poursuis d'autres courses.

*

De ta terrasse, tout paraît un spectacle.

mercredi 9 janvier 2019

Jour 9

Le moment venu, les disparus te font signe pour emprunter ta voix.

*

Quoi qu'il m'arrive, mon aventure restera enivrante.

*

Sans l'aide éphémère de quelques dieux de l'Olympe, jamais tu ne pourras devenir immortel à ton tour.

mardi 8 janvier 2019

Jour 8

J'accélère dans les virages, je garde une vitesse stable dans les lignes droites, et pourtant tout se passe bien.

*

Chaque minute qui s'écoule te rapproche du paradis, telle est la nature de la lecture.

*

De temps à autres, j'utilise un de ces dons d'écrivains qu'on pourra appeler champs de distorsion de la réalité, je convaincs les humains.

lundi 7 janvier 2019

Jour 7

Si un miracle a lieu quelque part, qu'il est permanent et gratuit, tu veux en faire partie, et voilà pourquoi tu voyages.

*

J'ignore si j'ai raison d'écrire, je sais seulement que je ne parviens pas à m'en empêcher.

*

Tu n'es qu'un réactif, tu donnes la température du monde dans lequel tu te trouves plongé.

dimanche 6 janvier 2019

Jour 6

J'essaie de viser juste malgré l'incroyable vitesse de mon déplacement, archer équestre d'un nouveau genre.

*

À l'intérieur de toi, vit une société dont personne n'a idée, et composée exclusivement de phrases.

*

Au travers des buissons taillés de mon jardin, j'ai fait percer des fenêtres.

samedi 5 janvier 2019

Jour 5

Tiens la note le plus longtemps possible, et tes minutes deviendront leurs siècles.

*

Je sais où je vais très précisément, mais peut-être suis-je le seul.

*

Malgré toi tu deviens l'océan.

vendredi 4 janvier 2019

Jour 4

Tu tords en tous sens le temps.

*

Vivant une vie à base de miracles et de folie.

*

Sois capable de rester oisif et extatique pendant une année entière.

jeudi 3 janvier 2019

Jour 3

Je m'efforce, par les lettres, d'embrasser le paysage le plus large qui soit, grand comme mille univers, plus vaste que l'Infini.

*

Demeurant concentré, entièrement tendu vers un seul objectif.

*

Tu t'emploies à bouleverser le monde, tu as les outils et la bonne méthode, en espérant simplement ne pas manquer de temps.

mercredi 2 janvier 2019

Jour 2

Le Ciel et la Terre tournent de concert avec toi.

*

Contrairement aux apparences, je laisse le hasard me guider.

*

Tu livres un combat incessant dans le souterrain des rêves.

- page 1 de 124